8-noemiah---master-on-Vimeo

#FilAiguille Épisode 8 : La session photo avec Naomie Tremblay et Noémiah

Au 8e épisode de la série web Fil en Aiguilleon entame une autre étape du cheminement d’un vêtement : la photographie. C’est ici que le designer, accompagné d’un photographe, tente de vous livrer l’essence de sa collection. Dans la circonstance, Baron Mag et Fibres Collectives vous invitent à une session photo de Noémiah par Naomie Tremplay.

Naomie Tremblay est une photographe autodidacte. Elle a étudié la photographie à Concordia très brièvement (à peine une session complète) pour apprendre à manier l’appareil par elle-même et en explorant les avenues qui l’intéressaient. Dès le départ, elle savait que c’est la photographie de mode qu’elle a envie d’explorer. Son travail et son style ont évolué au cours de ses années de pratique. Parallèlement de ses différents projets et opportunités, elle a entrepris une Majeure en Histoire de l’Art en 2014 à l’UQAM pour étoffer, approfondir ses créations.

Depuis 2010, Naomie a beaucoup travaillé avec des designers de Montréal : Atelier De L’île, Little House Clothing, Arc Jewellery, Alexandre Bergeron, The Stowe, ORA-C, The Angry Weather, Heirloom Hats. Elle a également faire des éditoriaux pour le blogue VeryJoelle, le magazine Loulou ou d’autres magazines indépendants.

La photographie de mode selon Naomie Tremplay:

« Je pense qu’il est important de respecter la nature du sujet qui est photographié. Si je travaille sur un lookbook de bijoux, on verra principalement la création du joaillier. Les mannequins doivent rester accessoires dans ce genre de projet et c’est ce qu’on a tenté d’oublier dans les dernières années en mode; le mannequin va souvent représenter la marque plus que le produit lui-même. Je pense que la création du/de la designer doit être remise de l’avant et pour ce faire, la collaboration doit se faire harmonieusement entre photographe et créateurs. Je suis convaincu que le photographe a une place à prendre dans la direction artistique s’il veut se détacher de l’image de “technicien” de l’image qu’on lui colle souvent (et avec raison dans certains cas). Enfin, j’espère que mon travail aide à changer cette image et aide à positionner la photographie comme un art tout en restant accessible! »

Voici quelques photos de Naomie pour Noémiah SS16 Éditorial

tumblr_inline_o41d7foKvj1r411nj_500

Photos pour Noémiah SS16 Éditorial Models: Sophie (@Folio) et Sandrine

tumblr_inline_o41d7rGJC21r411nj_500

Photos pour Noémiah SS16 Éditorial Models: Sophie (@Folio) et Sandrine

tumblr_inline_o41d8k29C81r411nj_500

Photos pour Noémiah SS16 Éditorial Models: Sophie (@Folio) et Sandrine

tumblr_inline_o41d8uwFuw1r411nj_500

Photos pour Noémiah SS16 Éditorial Models: Sophie (@Folio) et Sandrine

tumblr_inline_o41d9jCEEK1r411nj_500

Photos pour Noémiah SS16 Éditorial Models: Sophie (@Folio) et Sandrine

tumblr_inline_o41d9wEwFQ1r411nj_500

Photos pour Noémiah SS16 Éditorial Models: Sophie (@Folio) et Sandrine

tumblr_inline_o41d86me5G1r411nj_500

Photos pour Noémiah SS16 Éditorial Models: Sophie (@Folio) et Sandrine

tumblr_inline_o41d96WLVa1r411nj_500

Photos pour Noémiah SS16 Éditorial Models: Sophie (@Folio) et Sandrine

tumblr_inline_o41dafHEhV1r411nj_500

Photos pour Noémiah SS16 Éditorial Models: Sophie (@Folio) et Sandrine


 

VOUS AIMERIEZ AUSSI NOTRE SÉLECTION DE PRODUITS DE NOÉMIAH


Designer derrière la marque Noémiah, Noémie Vaillancourt a étudié en littérature avant de se lancer dans le milieu de la mode.

Offerts depuis 2008, ses bijoux de plumes ont ouvert la voie à la création de vêtements et d’accessoires. Des études professionnelles (confection sur mesure et retouche, dessin de patron) lui ont permis d’acquérir les connaissances essentielles à un travail de qualité. Des stages chez des designers d’expérience (Valérie Dumaine, Travis Taddeo) l’ont ensuite amenée à se perfectionner.

Le style de Noémiah se reconnaît au soin apporté à certains détails très féminins (nœuds, volants, ourlets festonnés). Il est l’expression d’une sensibilité alliant caractère et élégance.

Noémie Vaillancourt valorise le travail fait à la main et l’utilisation de matières naturelles. Elle collabore fréquemment avec des artistes et des artisans pour la réalisation de projets variés.


 

À la semaine prochaine, 23 juin, pour la Capsule 9 : Le branding avec Betina Lou et Lowell

LES ÉPISODES PRÉCÉDENTES

La-première-capsule-de-Fil-en-Aiguille---Le-cahier-d’inspiration-avec-Leinad-Beaudet---Atelier-Wonder-#FilAiguille-#ModeMTL-#FibresCollectives-#BaronMag0

Laisser un commentaire