Like-moi-Header

Like-moi!: génération Y et humour déjanté

Récemment, il y a eu le documentaire L’amour au temps du numérique, réalisé par Sophie Lambert et présenté sur les ondes de Télé-Québec à l’automne dernier, une sorte d’intrusion assez intime dans le quotidien de jeunes célibataires âgés entre 19 et 24 ans qui se disent à la recherche de l’amour et vivent dans l’instantanéité des réseaux sociaux et des applications de rencontres.

Ce documentaire, qui se veut un regard sans jugement sur une génération qui pique la curiosité, a énormément fait jaser et a déclenché de vives réactions par rapport aux six jeunes que l’on suit de près pendant les deux épisodes. Dépeignent-ils vraiment la génération Y d’aujourd’hui ? Les réponses sont partagées. Jeunes adultes accros aux réseaux sociaux, à l’amour jetable, ils aspirent aux relations durables, rêvent d’un amour moins éphémère, mais pour l’instant, ils s’amusent et consomment sans limites les plaisirs du corps et de la jeunesse.

Un sujet qui semble attirer l’intérêt des téléspectateurs et remporter un fort succès auprès du public, car Télé-Québec renoue une fois de plus avec ce thème, mais sous un angle complètement différent.

Depuis le 5 janvier, la chaîne diffuse sa toute nouvelle série humoristique Like-moi ! Écrite par Marc Brunet, un nom bien connu des comédies du petit écran qui excelle dans l’absurde et l’humour déjanté, cette série s’annonce intéressante et prometteuse. Le but : exposer avec humour, audace et irrévérence la quête frénétique de l’amour et du bonheur instantané de la génération Y. Et c’est une mission réussie pour l’instant ! On met encore cette bande de jeunes adultes sous les projecteurs, mais avec, cette fois, beaucoup d’autodérision, de franchise, de légèreté et de mordant.

Une série qui ridiculise avec justesse la génération grande utilisatrice du web ; ses habitudes de communication ; sa présence sur toutes les plateformes, sa recherche continuelle de l’amour. Like-moi ! s’amuse à se moquer, à illustrer avec plaisanterie le comportement de la génération à laquelle elle s’adresse et met en scène. Des sketchs qui s’ancrent dans la culture d’aujourd’hui et qui débordent de références accessibles, des gags, des parodies et des hashtags (et ça, il y en a beaucoup) ! En plus, la distribution est rafraîchissante et semble prendre un immense plaisir à interpréter des personnages plus délurés et absurdes les uns que les autres. Plusieurs nouveaux visages, mais aussi des valeurs sûres qui gagnent de plus en plus leur place dans le paysage télévisuel et artistique québécois ; passage remarqué des personnages campés par Katherine Levac, Adib Alkhalidey et Marie-Soleil Dion lors du premier épisode, des moments exquis, merci !

Alors le verdict : à surveiller cette nouvelle émission !! Les six premiers épisodes sont disponibles en ligne et la suite est à venir. Tout l’hiver, nous aurons la chance de rire à gorge déployée et j’ai comme l’impression que vous saurez où nous trouver les mardis à 22 h…

Capture d’écran 2016-02-08 à 12.35.14

source: zonevideo.telequebec.tv

Parce que l’histoire de Jenny qui cherche un match sans relâche nous a fait vraiment rigoler, on vous a concocté un look qui vous assurera peut-être plus de succès lors de vos prochains rendez-vous ! C’est bien beau de vouloir un chum avec un char, mais la présentation reste très importante et ne doit pas être négligée ! Pour rester dans le confort et bien en confiance, nous vous proposons des pantalons à pinces Betina Lou avec un joli pull zoya à col montant de Jennifer Glasgow, le tout surmonté du magnifique manteau Laza de Vaiken bicolore pour affronter les journées d’hiver. Avec le collier bête noire n° 4 de Louve Montréal et la bague Ari de Free Series, ça complète parfaitement le look avec une touche plus chic et finie ! Le sac Mini Clyde de Martin Dhust est juste parfait pour l’occasion, on ajoute un porte-cartes MATU en cuir tanné végétal et on termine en beauté avec les bottes d’Aldo, doublées de fausse fourrure, elles vous garderont bien au chaud ! Si l’envie vous prend d’être un peu plus funky, libre d’ajouter une touche ludique et colorée à l’ensemble avec les bas ananas ou mini pixels de Simons!

Collage Like-moi!

Source : polyvore

Photo d’en tête : presse.telequebec.tv

Laisser un commentaire