Quelle-est-la-différence-entre-les-fibres-naturelles-et-les-fibres-synthétiques

Quelle est la différence entre les fibres naturelles et les fibres synthétiques

FIBRES NATURELLES

Les fibres naturelles sont des fibres qui existent déjà dans leur forme finale. Elles nécessitent seulement d’être extraites.
Par exemple, Le coton est un groupement de fibres retenues par la base dans la fleur éclose du cotonnier. Une fois récoltées, il ne reste qu’à retirer les déchets.

Photo credit: agrilifetoday via Visualhunt.com

Le lin, quant à lui, provient de la tige de la plante. L’extraction des fibres de lin nécessite plus d’étapes : les tiges subissent un rouissage, laissées en repos dans les champs (parfois sous forme de bain d’enzymes) pour que les enzymes naturelles viennent « manger » la colle qui lie les fibres ensemble), ensuite il ne s’agit que d’effectuer une séparation mécanique.

On n’y retrouve aussi la catégorie des poils animaliers tels que la laine, qui est récoltée en rasant le poil de l’animal.

Voici une liste de fibres naturelles :

  • Les fibres naturelles d’origine cellulosique (cellulose)
  • Le bambou (à noter qu’il y a une grande différence entre la fibre naturelle de bambou et la viscose faite de bambou, nous aborderons cette différenciation le mois prochain)
  • Le chanvre

Chanvre

  • Le coton
  • Le jute

Jute

  • Le kapok

Kapok

  • Le lin
  • La ramie

Ramie


 

VOUS AIMERIEZ AUSSI NOTRE SÉLECTION DE PRODUITS EN FIBRES NATUELLES

Les fibres d’origine protéique (poils = protéines)

  • L’alpaga

Alpaga

  • L’angora

Angora

  • Le cachemire

Cachemire

  • Le chameau
  • La laine
  • Le mohair
  • Le qiviut

Qiviut

  • La soie
  • Le yak

VOUS AIMERIEZ AUSSI NOTRE SÉLECTION DE PRODUITS EN FIBRES D’ORIGINE PROTÉIQUE

FIBRES SYNTHÉTIQUES

Les fibres dites synthétiques portent différents noms selon l’ouvrage ou l’organisme qui y fait référence.
La BISFA (Bureau International pour la Standardisation des Fibres Artificielles) les nomme « man-made » en anglais et artificielles en français.
Certains ouvrages les appelle synthétiques, d’autres font une différenciation entre artificielles et synthétiques.

Dans l’ouvrage : Guide des fibres textiles, nous avons choisi d’utiliser le terme fibres manufacturées, et de les diviser en deux groupes soit : les fibres manufacturées d’origine cellulosique et les fibres manufacturées d’origine synthétique.

Les fibres manufacturées d’origine cellulosique sont conçues à partir de cellulose (pulpe de bois) régénérée. Ce groupe est aussi appelé « les rayonnes ». Celles-ci sont différenciées par leur processus de transformation et en porte le nom, soit : l’acétate, le cupro, le lyocell, le modal, le triacétate, la viscose, etc.


VOUS AIMERIEZ AUSSI NOTRE SÉLECTION DE PRODUITS EN FIBRES D’ORIGINE CELLULOSIQUE

Les fibres manufacturées d’origine synthétique sont des dérivés synthétisés de pétrole, de sucres ou autres. Par exemple : l’acrylique, l’aramide, l’élasthanne, le modacrylique, le nylon, le PLA, le polyester, le polyéthylène, le polypropylène, le PTFE, etc.


VOUS AIMERIEZ AUSSI NOTRE SÉLECTION DE PRODUITS EN FIBRES D’ORIGINE SYNTHÉTIQUE

Pour plus d’informations, nous vous invitons à visiter le site : Le Guide des Fibres Textiles

On vous invite également à supporter la campagne Kickstarter pour la traduction en anglais du Guide des Fibres Textiles!

Image d’en tête :  madelinetosh via Visual Hunt

2 comments on “Quelle est la différence entre les fibres naturelles et les fibres synthétiques

  1. Lucien David LANGMAN

    Les fibres synthétiques ne sont quasi jamais dégradables donc polluent, les fibres naturelles issues des plantes, des végétaux dont bambous, lin, coton … , des fibres naturelles animales dont laine, soie… sont biodégradable donc écologiques.
    Lucien David LANGMAN Expert de l’Observatoire des Fibres Libériennes

    Reply
    1. Annie Cyr

      Bonjour Lucien David,

      Merci de ton commentaire, Toutefois il est important de nuancer. Ce n’est pas car une fibre est naturelle quelle est « écologique » et vice-versa pour les fibres synthétiques.
      Oui, les fibres naturelles et les fibres manufacturées d’origine cellulosique sont biodégradables. Toutefois, certaines sont plus nocives pour l’environnement que possiblement certaines fibres synthétiques. Que ce soit dans le procédé de transformation, par example la viscose qui nécessite beaucoup de produits chimiques pour sa transformation (qui ne sont parfois déversés dans la nature* ceci dépend de votre fournisseur, certains les nettoient avant de les rejetter), ou encore pour le coton, qui requière une très grande quantité d’eau pour pousser (j’imagine que tu dois connaître l’histoire de la mer d’Aral qui a été asséchée pour la culture du coton).

      Pour les fibres synthétiques, oui elles sont majoritairement des dérivés pétroliers et sont principalement non biodégradables. À l’exception du PLA (Acide polylactique) qui est un dérivé de sucres naturels (maïs, betterave, canne à sucre). Le PLA est biodégradable et une source renouvelable. Pour ce qui est du polyester et du nylon, il est maintenant possible de les recycler et/ou régénérer. Ainsi, la fibre n’est peut-être pas biodégradable mais elle peut avoir une seconde vie. (Voir http://www.econyl.com)

      L’important lorsque vous choisissez une fibre c’est que ses performances conviennent au besoin de votre client et que si l’environnement est important pour vous, informez-vous sur le fournisseur et ses pratiques.

      N’hésitez-pas si vous avez d’autres questions,

      Annie Cyr

      Reply

Laisser un commentaire